Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Dreaming bees in america

Quatre mois aux Etats-Unis, ça se partage...

Posted on by Fofo et Nico

C'est le départ de San Francisco. On se lève assez tôt, bien aidés une dernière fois par la femme de ménage qui semble trouver drôle de frapper à notre porte à 8h du mat' malgré le « Do not disturb »... Une dernière course à faire puis on prend un petit-déj à la française : croissant et café ! Direction à présent l'agence de location de voiture. Dernière marche émouvante dans les rues en pente de San Francisco, et on est partis ! On a une longue route à faire jusqu'à une petite ville nommée Mammoth Lakes, à l'Est du Yosemite. On arrive le soir, et on découvre avec surprise qu'il y a encore beaucoup de neige à Mammoth ! On découvre aussi toute la protection anti-ours de la ville. Car en effet, une trentaine d'ours vivent dans les limites de la ville de Mammoth. Et leur grand truc, c'est notamment d'ouvrir les voitures pour y chercher de la nourriture. Interdit donc de laisser quoique ce soit qui puisse avoir une quelconque odeur de nourriture dans sa voiture. Les poubelles publiques ressemblent à des coffre-forts. On a des tracts pour savoir quoi faire en cas de rencontre impromptue avec un ours... Bref, on est mis en condition.

Nous dormons dans un motel. Cela signifie que la chambre donne directement sur l'extérieur. Nous avons eu une très mauvaise expérience cette première nuit. En effet, alors que nous croyions qu'elle était verrouillée, la porte s'est ouverte toute seule au beau milieu de la nuit. Quelle frayeur ! On a bondi pour la claquer sans chercher à savoir ce que c'était vraiment, et on a simplement entendu un petit cri comme un sifflement. Bref, dur de dormir après ça !

De San Francisco à Las Vegas

Le lendemain, c'est une véritable tempête de neige qu'on découvre à l'extérieur...! Une fois la tempête un peu calmée (un peu seulement), on essaye d'aller à Bodie, c'est une ville fantôme dans un parc naturel. C'est curieux, car à peine sort-on des limites de Mammoth qu'il fait grand soleil et le paysage est plutôt aride ! Malheureusement, on ne peut pas rentrer dans le parc de Bodie car il faut y entrer avant 15h, et il était... 15h30. Ca n'est pas trop notre journée, pour être francs. Etant donné qu'on a prévu de faire une rando à la journée le lendemain, on décide alors d'aller simplement se promener dans Mammoth avant de rentrer tranquillement. Sur la route, on s'arrête pour observer les paysages magnifiques du grand Mono Lake, somptueux. Puis, on se fait arrêter par le sherrif. Après avoir roulé dans notre angle mort, on ne sait pourquoi, pendant 10 minutes, il se décide enfin à nous demander de nous arrêter le long de la route. Tout ça pour :

« - Hi, Sir.

- Hi, vous êtes français ? Vous visitez ?

- Yes. On a fait quelque chose de mal ?

- Oui. Mais bon, vous ne pourriez pas comprendre. Allez, et profitez de votre séjour. »

On ne s'est pas trop fait prier, mais on était quand même curieux de savoir ce qu'on avait fait...

Le soir, une grande déception nous attend. En effet, on voulait aller au Yosemite le lendemain, qui est à 2h de route de Mammoth, et y randonner à la journée. Seulement voilà, la route de Mammoth au Yosemite est fermée. Il nous faudrait plus de 6h de route pour arriver à y entrer. On est très très déçus, et un peu en colère contre nous-mêmes car on aurait pu le prévoir. On ne verra donc pas le fameux parc, c'est vraiment une grande déception.

De San Francisco à Las Vegas
De San Francisco à Las Vegas

Mais le lendemain, on se dit qu'il faut malgré tout rentabiliser notre séjour au maximum. On a vu sur internet un chemin de randonnée, à priori praticable toute l'année, qui part de la station de ski de Mammoth. Cette dernière est à 10 minutes de notre hôtel. On y monte, là, on nous explique qu'il n'y a pas le chemin en question. On garde notre bonne humeur, et on décide de retenter notre chance avec Bodie. Cette fois-ci, on peut rentrer dans le parc. La route s'avère bientôt correspondre plus à l'appellation chemin de terre, et finit par être barrée. On continue donc à pieds. On arrive à Bodie. C'est complètement isolé du monde. Les paysages alentours sont magnifiques. C'est en fait une ville morte de l'époque des chercheurs d'or qui ont osé s'installer là malgré les conditions climatiques désastreuses. On arpente donc les rues de Bodie avant de se lancer sur le chemin du retour. On fait un détour par un lac, très beau aussi.

De San Francisco à Las Vegas
De San Francisco à Las Vegas
De San Francisco à Las Vegas
De San Francisco à Las Vegas
De San Francisco à Las Vegas

C'est mardi. Le jour du match aller de PSG-Barça. On ne peut pas rater ça. On reste donc à Mammoth jusqu'à midi, heure du match. On va voir ce dernier dans un sports bar où les 5 personnes présentes sont entièrement acquises à la cause de l'équipe catalane. Sacré moment ! On a finalement exulté les derniers et les autres spectateurs nous ont applaudis. C'était une ambiance vraiment sympa. Et puis le foot à la tv américaine, ça n'a pas de prix : « Matoudouiiiii scrores ! »

Sur cet excellent moment, on prend la route pour Ridgecrest. C'est une petite ville à l'entrée de la Death Valley, sans grand intérêt en soi, c'est juste une étape.

Le lendemain, on part donc tôt pour la Death Valley. Il faisait déjà plus chaud à Ridgecrest, ce n'est rien à côté de ce qui nous attend. On roule à travers le désert qui commence à se dessiner, puis on entre dans le parc. Les paysages sont magnifiques. Dans la valley, on est en dessous du niveau de la mer, le plus bas niveau aux Etats-Unis. Cela forme une sorte de cuvette désertique. On a décidé de passer par la petite route toute accidentée, c'est vraiment excitant ! On aperçoit un homme qui descend de la montagne avec son fusil sur l'épaule, le décor est planté. On s'arrête manger à Furnace Creek. Là, on se rend compte qu'on n'est pas bien équipés pour randonner. On est habillés beaucoup trop chaudement, et on a perdu notre gourde de sorte qu'on n'a qu'une bouteille d'eau. On oublie donc la rando de 3h sous 35 degrés sans ombre et sans vent. En revanche, on opte pour de petits arrêts de-ci de-là avec des mini-marches pour aller voir un truc en particulier. Le Zabriskie Point, notamment, était magnifique. Puis on finit par sortir du Park, en direction de Las Vegas !

De San Francisco à Las Vegas
De San Francisco à Las Vegas
De San Francisco à Las Vegas

Comment on this post

Nico 04/26/2013 01:30

La colline a des yeux? Connais pas...On a pas les mêmes références visiblement Katell !!

katell 04/24/2013 20:27

C'est pas là qu'ils ont tourné la colline a des yeux?!!!!!! ;D

Recent posts

Hosted by Overblog