Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog

Dreaming bees in america

Quatre mois aux Etats-Unis, ça se partage...

Posted on by Fofo et Nico

On part de Savannah avec un petit pincement au coeur sachant que nous quittons une ville à la fois sympathique et... très ensoleillée ! Nous arrivons à Atlanta (en Géorgie aussi mais au Nord-Ouest). Il fait plus froid et il pleut même un petit peu. C'est la seule étape où nous avons choisi un mode d'hébergement un peu différent : la location. Nous trouvons notre appartement facilement et nous sommes très surpris du confort qu'il offre ! On a pu disposer d'un grand salon, d'un balcon (au 16ème étage ça donne une vue pas mal), une cuisine toute équipée... Et puis on est vraiment au milieu de tout !

Le premier jour, on décide de se rendre au CNN center, où on achète un citypass, ça nous permettra d'entrer dans les attractions les plus importantes d'Atlanta pour un prix total réduit de moitié ! Le CNN Center, c'est le quartier général de la CNN, le centre le plus important au monde. La visite est obligatoirement guidée et ça ne rigole pas avec la sécurité. On découvre les techniques de tournage, les lieux de travail... C'est très impressionant ! Et c'est à l'américaine : au rez-de-chaussée, c'est un quasi-centre commercial avec des restaurants et des fast food... On va ensuite acheter des places pour un match de NBA qui s'avère avoir lieu le soir même... Il faut dire que l'entrée du stade se situe aussi dans le CNN Center, on n'a pas pu résister... Le match s'avère décevant : le niveau a été assez faible, et puis l'ambiance n'était pas au rendez-vous, le stade était loin d'être plein !

AtlantaAtlanta

Le lendemain, il fait un temps magnifique ! On décide d'en profiter pour aller au zoo et on a bien fait car on n'a plus revu la couleur du soleil par le suite ! Le zoo était très sympa, grand, avec des animaux rares (notamment des pandas!), et puis ça faisait une éternité qu'on n'y était pas allés...

Le dimanche, on reste pas mal à l'appart, et on sort se balader dans le quartier alentours. C'est le lundi qu'on choisit pour se rendre au plus grand aquarium du monde, c'est magnifique ! Au programme : spectacle de dauphins, baleines, requins, raie géante, crocos, pinguins, loutres, poulpe... On s'est bien éclatés ! Ils disposent aussi d'une petite « salle de ciné » où, comme au musée d'histoire naturelle de Raleigh, on prend une leçon de préservation de l'environnement pour gamins de 2 ans... Les choses avancent petit à petit aux US !

Atlanta
Atlanta
Atlanta

Vient ensuite le mardi... Le matin, on se rend à la Coca-Cola Foundation : la fameuse boisson a été inventée à Atlanta, et ils y ont dédié un musée. Musée ou maison de publicité géante, ça se discute. L'info qui m'a le plus marquée, c'est que lorsqu'ils ont changé la recette de coca, il y a eu 79 jours de manifestations et ils sont revenus à l'ancienne recette. Vous avez bien lu, manifestations... Chacun son combat n'est-ce pas ! Le truc vraiment sympa, c'était la dégustation à la fin de toutes les boissons qu'ils vendent à travers le monde. Niveau continent, la prime à l'Asie question breuvages au goût de médocs... Après au niveau pays, la Tanzanie et l'Italie gagnent la palme ! On ressort de là avec une bouteille de coca gratuite et une légère envie de vomir (on a tenu à goûter TOUTES les boissons...) L'après-midi, bien... on a suivi psg-valence en ligue des champions, on ne se refait pas... Je sens que certains ont peur, mais non je ne vais pas vous raconter le match ! :)

Mercredi, c'est journée skype un peu, puis on se rend au Atlanta Underground. Un truc bien vendu sur le net : un super centre commercial souterrain avec des jeux et plein de « food ». Mais on a vraiment été déçus, c'était à la limite du glauque, les magasins étaient nuls (au moins on a fait des économies) et les jeux... Nico m'a mis une patée au palet et aux lancers de basket et on n'en a plus parlé ! On n'a même pas mangé là du coup... Le soir, on regarde à la TV un match derby de hockey. Le score tourne rapidement en faveur de l'équipe à domicile (2-0) et Nico est séduit par leur jeu. Je lui parie alors que l'autre équipe va gagner et il se fiche de moi. Il a été dégouté par la tournure des événements...

Atlanta

Le jeudi, c'est la saint-Valentin, une quasi-fête nationale ici ! C'est aussi le jour où on part... On doit quitter l'appartement à midi, mais notre bus est... à minuit ! Les sacs sont de plus en plus lourds en plus... On va donc dans un parc passer l'après-midi. Jeu d'échecs, lecture et foot avec un ballon acheté sur place sont au programme et on ne voit pas le temps passer ! On se rend ensuite dans un restau où on espère passer le plus de temps possible. Mais on se fait vite virer car il fallait libérer la place voyez-vous. Les Américains sont assez fatigants pour ça, au restaurant il faut manger au rythme imposé ! Alors pour ceux qui voient à quel point je mange lentement, il y a de quoi rire ! Vient ensuite une fin de soirée assez mémorable, avec quelques dialogues croustillants. On s'asseoit près d'une fontaine dehors lorsqu'un jeune à vélo s'arrête devant nous. « Bonjour ! Vous attendez quelque chose ?

- Oui, on va prendre un bus à minuit.

- Oh ! Vous êtes des voyageurs ! Vous allez où ?

- A la Nouvelle-Orléans.

- Je n'aime pas cette ville. Les gens sont dépressifs. Ils ont des gros problèmes d'alcool et de drogues. Je n'aime pas.

- Ah... Bah... On verra bien...

- J'avais une amie là-bas. Elle tournait mal. Je suis allé l'aider à déménager pour la ramener ici histoire de la retirer de ce monde. Mais elle est morte peu de temps après.

- C'est triste...!

- Vous avez mis des sous de côté au moins pour votre voyage ?

- Oui, oui !

- Ok, bon voyage les gars ! J'adore parler avec les voyageurs ! »

Le coeur joyeux, nous nous réfugions dans un dunkin donuts. Il est 21h. On prend des cappuccinos. Là, une dame commence à nous parler. On croit d'abord qu'elle souhaite engager la conversation, puis on comprend qu'elle râle car un homme s'est vu offrir un café gratuit du fait qu'il connaissait le serveur. Nous ne sommes que des pions dont elle se sert pour pouvoir exprimer bien fort son désaccord. Bref, on se contente de « yes, yes » et on se marre. Mais ça devient nettement moins drôle lorsque l'homme en question, qui fumait dehors, est revenu s'asseoir entre nous et la dame, et qu'elle l'a littéralement pourri sur place. Le pauvre gars s'est vu traité de mendiant et d'usurpateur sans jamais répondre... Les serveurs ont fini par appeler la police qui a sorti cette petite dame. Nous, on était entre le fou rire et l'effarement. Quel drôle de scandale ! Un peu plus tard, un serveur vient glisser un casse-croûte à un homme derrière nous, manifestement sdf et en mauvais état, heureusement que l'autre folle était partie ! Bref, sur cette soirée burelesque, on se rend à l'arrêt de bus. Là, on nous accoste trois fois pour de l'argent, ce n'était pas la première fois à Atlanta. Ils ont une manière assez pénible de faire, c'est très dur de dire non, il faut apprendre... On a passé des bons moments à Atlanta, avec des attractions très sympas. La ville en elle-même est très américaine dans son organisation, pas vieille, dynamique, plutôt agréable sans être géniale. Avoir un appartement, ça nous a vraiment changé, mais le fait de ne pas sortir le soir au moins pour manger a fait qu'on a passé pas mal de temps à l'appart. On est donc contents d'aller à la Nouvelle-Orléans, dont les premières impressions sont qu'elle est vraiment une ville unique !

Vue de notre balcon...

Vue de notre balcon...

Comment on this post

Recent posts

Hosted by Overblog